You are currently viewing Pourquoi enseigner le son et le paysage sonore ?

Pourquoi enseigner le son et le paysage sonore ?

Lorsque nous fermons les yeux et commençons à écouter, le monde se montre à nous tel qu’il est. Il nous invite à le découvrir avec nos oreilles et, surtout, à exprimer ce que nous entendons avec des mots. C’est ainsi que nous construisons un vocabulaire du paysage sonore (soundscape) – de ce qui se passe ici et maintenant. Il n’est pas nécessaire d’être bon en maths, en langues ou en sport. Il suffit d’écouter.

Pourquoi est-ce important ?

Nous avons été élevés dans un monde très visuel, avec des choses et des événements que nous pouvons expliquer avec des mots. Mais lorsqu’il s’agit d’expliquer ce que nous entendons, les mots nous manquent.

Nous pouvons entendre des sons dans les coins, à travers les murs, dans les escaliers, de petits détails sonores de près ou des sons à des kilomètres de distance dans une forêt dense ou une grande ville.

L’écoute du paysage sonore quotidien* est un super pouvoir qui nous invite à tout recommencer, qui que nous soyons. Il ne s’agit pas de dire « j’aime » ceci ou « je n’aime pas » cela sur Instagram, Snapchat ou Facebook. Il s’agit d’explorer, d’expliquer et d’apprendre – avec nos oreilles.

 

Quiz sur les sons/Exercice d’écoute

Écouter le paysage sonore, c’est poser les bonnes questions. Pas donner les bonnes réponses. L’objectif est d’amener les élèves à construire un vocabulaire.

Un exercice d’écoute pourrait ressembler à ceci :

Enseignant : « S’il vous plaît, fermez les yeux et écoutez ».

L’enseignant : Passe un enregistrement audio d’un paysage sonore (par exemple une route près d’une forêt).

– Qu’entendez-vous ?

– Où pensez-vous que nous nous trouvons ?

Laissez les élèves explorer le paysage sonore avec leurs propres mots et, étape par étape, construisez ensemble leur version du paysage sonore. Plus ils ajoutent de détails sonores à leur expérience sonore, plus leur vocabulaire commun s’enrichit. Lorsqu’ils ne trouvent plus de détails sonores, l’enseignant révèle l’endroit où l’enregistrement audio a été réalisé.

Pendant le quiz sur les sons, l’enseignant peut poser des questions plus détaillées telles que : « Quels sont les sons qui vous font penser qu’il vient de se passer quelque chose ? Quels sont les sons qui vous font penser qu’il vient de pleuvoir ? »  Les élèves peuvent répondre : « parce que les oiseaux chantent, mais les pneus des voitures qui passent semblent mouillés, comme si elles roulaient sur de petites flaques d’eau sur la route. Il a cessé de pleuvoir et le soleil brille, je crois. »

*Un paysage sonore (ou soundscape) désigne un paysage que vous « voyez » avec vos oreilles, par exemple un paysage spécifique dans la campagne avec tous ses sons, ou un arrêt de bus spécifique dans le centre ville. Chaque lieu possède son propre caractère sonore, un ensemble de sons qui constituent le paysage sonore unique de ce lieu précis à ce moment précis.

 

Auteur : Ingeborg Okkels, Lydvaerk.dk/ Vesthimmerlands Museum